Texte à méditer :  

Rien ne sert de combattre l'abstention, il faut faire renaître la participation.   

  
Membres du collectif
Analyses
 ↑  
Visites

 197494 visiteurs

 1 visiteur en ligne

Vous êtes sur le site ...

...du collectif ‘Citoyens européens pour le vote blanc’

CEVB Avenue Joseph Baeck 46 Brussels 1080


 

Une vraie démocratie au service de la planète

 

La planète est en danger à cause de l’activité humaine et c’est aux hommes d’agir pour que les générations à venir n’en subissent pas les très lourdes conséquences. Il faut que les gouvernements sur tous les continents prennent des mesures efficaces. Il faut éviter de démanteler le dispositif des accords de Kyoto comme le fait l’administration Bush aujourd’hui. Cela veut dire qu’il faut imposer des normes strictes aux industries pour limiter de façon significative la production de déchets toxiques et ne pas céder sur le paiement de taxes pour ceux qui pollueront trop. Les gouvernements devront aussi mieux contrôler l’extraction des matières premières menées par les compagnies pétrolières et minières. Bien d’autres mesures sont à prendre mais ces lignes n’ont pas pour objectif de les développer ; juste terminer ce sujet en insistant sur la place de choix que doit accorder tout gouvernement à ses scientifiques.

 

Mais il existe un autre aspect de la question, tous aussi important : le rôle de chaque individu, notamment dans les pays riches. Les gouvernements doivent se tourner aussi vers lui pour lui demander de mieux consommer voire de limiter sa consommation. Cela lui demandera de remettre en cause son confort. Les Etats n’y parviendront qu’en faisant appel à son sens de la citoyenneté. C’est parce qu’il sera considéré comme un être réfléchi, responsable, qu’il acceptera de limiter sa consommation d’essence, d’utiliser moins d’eau, de trier sérieusement ses déchets. Il pourra lui-même trouver de nouvelles solutions. Cela ne semble pas l’aspect du problème le plus difficile à obtenir, les particuliers ayant montré à plusieurs reprises par le passé qu’ils étaient capables de sacrifices. Mais cette attitude n’a vraiment de chances d’être optimale que si les gouvernements reconnaissent jusqu’au bout ce citoyen.

 

Comment peut-on encenser le citoyen qui prend sur lui pour le bien de la collectivité si c’est pour le rabaisser au statut d’être immature quand il entre dans un bureau de vote ? Comment peut-on lui expliquer qu’il n’a pas le droit d’avoir d’autre avis en dehors du choix soumis par les partis en lice ? Les partis proposent, les électeurs disposent. Pour cela, il faut que le vote ‘none of the above’ soit comptabilisé. La démocratie appartient au peuple, il faut lui donner l’initiative la plus large à chaque election. Un parti politique qui défend l’économie de marché ne peut pas justifier le protectionnisme pour les hommes politiques. Un parti qui se préoccupe des personnes défavorisées doit se battre pour que l’élection soit un vrai moment de décision même quand on n’est pas assez riche ou que l’on n’a pas la formation intellectuelle pour créer le sien.

 

Nous appelons à une vraie réflexion sur les pratiques démocratiques, dans l’intérêt de notre planète.


Date de création : 03/12/2006 @ 19:00
Dernière modification : 03/12/2006 @ 19:00
Catégorie : Analyses - Prises de position
Page lue 3974 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !