Texte à méditer :  

Rien ne sert de combattre l'abstention, il faut faire renaître la participation.   


Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/8/d448996366/htdocs/cevb/inc/hpage.inc on line 498

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/8/d448996366/htdocs/cevb/inc/hpage.inc on line 498
  
Membres du collectif
Analyses
Visites

 273010 visiteurs

 8 visiteurs en ligne

Vous êtes sur le site ...

...du collectif ‘Citoyens européens pour le vote blanc’

CEVB Avenue Joseph Baeck 46 Brussels 1080


LE COLLECTIF ECRIT A L’ONU

LE DEVOIR D’INGERENCE POLITIQUE

Le collectif a envoyé le courrier ci-dessous au Haut-Commissaire en charge de la Commission des Nations-Unies aux droits de l'homme, Mme Louise Arbour.

 

Toutes les organisations de droits de l'Homme ont pour but la défense des droits de l'Homme.

Notre démarche se caractérise par la volonté de ne pas seulement défendre, mais aussi d'étendre les droits de l'Homme.

Pour nous les droits de l'Homme sont une conquête permanente qui doit accompagner le développement dans tous les domaines : économique, scientifique, industriel, culturel... Les droits de l'Homme sont une dynamique. Car ne pas avancer est reculer.

Cette action est donc philosophique puisqu'elle repose sur la conviction que les libertés ne sont pas arrêtées.

Elle s'appuie sur une base incontestable: la Déclaration française des droits de l'Homme en 1789 et la Déclaration universelle des Nations unies de 1948. Notre devoir est désormais de poursuivre l'œuvre entreprise en la prolongeant sans modifier ce qui a été reconnu.

Les Déclarations de 1789 et 1948 tracent un projet de société en termes de libertés. Projet de société qu'il faut enraciner.

Notre objectif est, selon la même méthode, à l'étape suivante, de tracer le projet de société pour le début du troisième millénaire.

Les droits nouveaux ne peuvent être reconnus que par les parlements nationaux, les Nations unies ou leurs organisations régionales (Conseil de l'Europe, O.U.A., O.E.A.). Nous ne jugeons pas utile d’imposer une liste de droits nouveaux. Il nous paraît plus judicieux de rajouter un article qui rende l’individu actif et apte à faire progresser les droits au fur et à mesure de l’évolution de nos sociétés.

 

Nous proposons : « Toute personne a le devoir de s’impliquer dans la gestion de la société. La communauté s’engage à prendre en compte l’opinion de chacun. »


Date de création : 07/09/2009 @ 18:55
Dernière modification : 07/09/2009 @ 18:55
Catégorie : - Prises de position
Page lue 1538 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !